L’alliance des confus

Le nationaliste pasquaïen Asselineau l’a annoncé sur la page Facebook de son groupuscule : il a le soutien pour l’élection présidentielle 2017 du confusionniste Etienne Chouard pourtant pas avare habituellement de diatribes contre le suffrage universel. Asselineau lui-même n’a d’ailleurs jamais semblé séduit par le fétichisme du tirage au sort si cher à Chouard (en dépit des apparences, cette phrase ne comporte pas de contrepèterie). Il serait vain de chercher une cohérence chez ces gens-là, de toute façon. La posture « anti-système » et les obsessions complotistes tiennent lieu de ciment. Nous avions déjà montré dans une vidéo que les deux larrons relayaient joyeusement le même hoax sur le premier président de la Commisssion européenne. La collusion dans la confusion désormais officielle n’est donc pas pour nous étonner.

Sapir, ça pue vraiment très fort

Le réseau Twitter permet, par la concision qu’il requiert, de saisir en un clin d’oeil l’ampleur de la dérive de l’économiste Jacques Sapir.

tweet de Sapir
Tweet (supprimé depuis) de Jacques Sapir (il n’assume pas encore complètement d’être devenu un gros réac ?)

Continuer la lecture de Sapir, ça pue vraiment très fort

La confusion qui s’étale

Les fascistes et les confusionnistes qui infestent le web et les réseaux sociaux ont de quoi exulter. Non seulement l’apolitisme et le « citoyennisme all inclusive  » qui se sont installés en bonne place dans le mouvement « Nuit Debout » leur ont permis de s’incruster dans des luttes sociales auxquelles ils n’ont jamais pris aucune part, mais ils viennent de recevoir une aide inattendue de la part d’un groupe « antifa ». En effet, dans un très indigeste dossier publié sur un site hébergé sur « antifa.net », Les Enragé-e-s, associés à Veille Extrême, Soliran Paris et Confusionnisme.info, s’efforcent, sous prétexte de s’attaquer à une prétendue « galaxie citoyenniste », de mettre dans le même sac des figures ou organisations de gauche aussi diverses que François Ruffin, Frédéric Lordon, Julien Bayou, Acrimed, Pierre Carles, Ballast, Usul, Bernard Friot, Franck Lepage, Jean-Luc Mélenchon, Gérard Filoche, le couple Pinçon-Charlot, Hervé Kempf, Fakir, Julien Salingue, Eric Hazan, Julien Coupat… et des confusionnistes comme Etienne Chouard, voire des fascistes comme Alain Soral ! La parodie d’affiche qui annonce ce bal de la confusion trouve même le moyen d’inclure Marine Le Pen. En fait, c’est l’intégralité de la gauche opposée au gouvernement Hollande-Valls-Macron qui se retrouve ici amalgamée à l’extrême-droite. Continuer la lecture de La confusion qui s’étale

Ce royaliste nationaliste qui prétend s’incruster dans une lutte sociale

Depuis que Sylvain Baron a été prié fermement par la commission « Accueil et Sérénité » de « Nuit Debout » de ne pas venir perturber le collectif en lutte qui occupe la place de la République, ses défenseurs nationalistes, chouardiens et autres conspirationnistes hurlent à la « censure » contre « la liberté d’expression », comme si la liberté d’expression, c’était pouvoir dire n’importe quoi à n’importe qui à n’importe quel moment en n’importe quel lieu et sans tenir aucun compte du désir des destinataires de recevoir ou pas le message qu’un propagandiste veut leur imposer. Beaucoup arguent aussi sur les réseaux sociaux que Baron ne serait ni fasciste ni d’extrême-droite, qu’il serait même « de gauche », et exigent auprès de ceux qui le nient des preuves du contraire. Continuer la lecture de Ce royaliste nationaliste qui prétend s’incruster dans une lutte sociale

Le confusionnisme d’Etienne Chouard, Episode 1

Dans ce petit montage, nous décryptons une interview dans laquelle Chouard, sous prétexte de s’expliquer sur Soral, s’enfonce et raconte n’importe quoi sur Walter Hallstein, l’UE et les nazis en se fondant sur les élucubrations d’Asselineau et d’un certain docteur Rath. Un grand moment de novlangue confusionniste.

Erratum : des internautes nous ont fait remarquer que Chouard avait parlé du « livre » de Rath bien avant la mise en ligne de la vidéo d’Asselineau ; il semblerait donc que Chouard n’ait pas eu besoin d’Asselineau, contrairement à ce que nous laissons entendre, pour tomber dans le même panneau que lui, ce qui ne change rien au fond de l’affaire.

Ariane Walter, moins rouge que brune

Ariane Walter est une blogueuse qui a su se tailler une certaine audience dans les milieux de gauche via ses publications sur son blog Mediapart (délaissé depuis septembre 2014) ou Agoravox (plateforme devenue un repère de conspirationnistes :http://www.streetpress.com/sujet/41152-agoravox-vie-et-mort-d-un-site-de-journalisme-citoyen-a-la-francaise#), ou sur sa page Facebook.  Continuer la lecture de Ariane Walter, moins rouge que brune

La confusion qui s’installe

Essai de dialogue entre gauche réelle (réformiste comme révolutionnaire) et libertaires autour de la question du confusionnisme, et de la meilleure façon de le combattre, notamment sur les réseaux.

Au-delà de ce qui nous [1] a toujours sinon divisés, dans le pire des cas, du moins séparés, nous sommes décidés à maintenant établir un dialogue entre partisans du changement réel effectif. Pas contre nos organisations (pour ceux qui en ont une) ni contre nos idées. Nous avons plutôt décidé d’établir un dialogue contre l’attentisme (qui confine à l’immobilisme), le cloisonnement, l’atomisation et la décomposition qui nous ont vu naître dans une société capitaliste et qui risquent fort, si nous n’y faisons pas attention, de nous y laisser vivre jusqu’à l’épuisement. L’épuisement des ressources humaines, l’épuisement des ressources physiques du caillou sur lequel nous n’avons d’autre choix que de (sur)vivre.

Oui, la question de l’Etat, de la nation, de la souveraineté, de la conquête du pouvoir, de son contrôle ou de sa destruction, de la légalité et de la violence sont des points de clivage à gauche. Ils le sont depuis longtemps, et le resteront sans doute. Continuer la lecture de La confusion qui s’installe

Nos observations sur Alain Benajam qui nous observe quand nous observons Ariane Walter

L’Observatoire des Réseaux compte parmi ses lecteurs un personnage inattendu : le conspirationniste Alain Benajam, président du Réseau Voltaire France, dont nous avions déjà évoqué dans un précédent article le soutien au très confusionniste « mouvement du 14 juillet ». Il nous est effectivement revenu qu’Alain Benajam avait commenté le 9 juillet 2015 sur son mur Facebook notre article relatif à la dieudonniste Ariane Walter. Mais, emporté par sa propension à interpréter le réel selon ses lubies complotistes, il s’est laissé aller à quelques affirmations ridiculement mensongères à notre sujet : d’après lui, nous serions des « suppôts de l’oligarchie », en « adoration » devant « l’impérialisme », répétant un argument « venant certainement de plus loin au-delà de l’océan ». Continuer la lecture de Nos observations sur Alain Benajam qui nous observe quand nous observons Ariane Walter

Les liens entre Etienne Chouard et l’extrême-droite

78989_chouardsource : parasite.antifa-net.fr